Origine et Évolution des Grottes

La formation d'une grotte dépend du travail mécanique et chimique des eaux souterraines et les propriétés physiques du sol.
Tout est résultant de l'action des agents chimiques et physiques, en termes de pourcentage, cette action peut être considéré comme le rapport entre 90% et 10% respectivement.
Plus précisément la dissolution et la modification du calcaire par des processus chimiques sont effectués par le dioxyde de carbone dissous dans l'eau, plus l'oxygène, ainsi que de nombreux acides organiques et des produits en provenants du sol.
Comme ça se donne l'infiltration des eaux chargées de dioxyde de carbone en pénètrant dans le calcaire par des fissures et diaclases.
Le CO2 réagit, en transformant le carbonate de calcium dissous en acide en bicarbonate de calcium transportée par l'eau.
Avec la circulation de l'eau à travers les fissures et les fractures, celles-ci - l'élargissement lentement en donnant aux ouvertures des différentes formes, le travail de l'eau augmente au cours du temps, en formant plusieurs cavités dans la roche.
Les agents physiques, bien que considérés comme minime, sont dignes de mention pour la structure de travail comptable: le chauffage et le refroidissement provoquant des fractures par qui pénètre dans l'eau.
Il est donc évident que la grotte est pas le produit d'un phénomène statique. Il a sa naissance et l'évolution pour atteindre la maturité, quand il entre en processus de destruction jusqu'à ce qu'il disparaisse.
Les agents physiques, bien que considérés comme minimales, sont à noter pour sa structure de travail: le chauffage et le refroidissement provoquant des fractures par où pénétre l'eau.
Il est donc évident que la grotte est pas le produit d'un phénomène statique. Il a sa naissance et l'évolution pour arriver à maturité, quand il entre en processus de destruction jusqu'à ce qu'elle disparaisse.

Les Galleries d'une Grotte

Les galeries sont formés lorsque l'eau chargée avec du dioxyde de carbone, dissout le calcaire et allonge le conduit initial.
Au cours du temps, lors qu'ils apparaissent les premiers concrétions au plafond, l'eau approfondit les couches inférieures et que le niveau inférieur reste inondé, creusant peu à peu subtilités qui ont parfois kilomètres.
Les spéléothèmes, du grec spelaion (Cave) et thème (dépôt) sont définis comme étant les dépôts minéraux trouvées dans les grottes qui sont essentiellement formées par dissolution chimique et précipitation.
Ils sont les parties les plus visibles et colorées de l'univers souterrain, mais son abondance est pas toujours le même car il dépend d'une variété de situations: la maturité de la cavité, la région où elle se trouve et la hauteur ou le climat.
Ces spéléothèmes couvrent à la fois les murs et les plafonds caverne, comme son étage étant formées par deux mécanismes fondamentaux de dépôt: la tombée des gouttes et le ruissellement.
La coloration de spéléothèmes dépend de plusieurs facteurs tels que la présence de matière organique, l'action de certaines bactéries, certains dépôts dans le réseau cristallin ou la présence d'ions métalliques (oxydes et hydroxydes de fer, le magnésium, le plomb et le cuivre).
Basées à ces et à d'autres conditions s´etablissent des différentes évaluations concernant aux spéléothèmes:

Estalactites

Elles sont les plus fréquents.
L'eau en arrivant le toit d'une galerie par une petitte ouverture dû aux changements de pression et température qu'il y a, perd le dioxyde de carbone et libère le carbonate de calcium au tour de la goutte.
Peu à peu, se forme une fine concrétion, à l'intérieur laquelle l'eau circule.
Elles sont appelées tubulaires lors qu'elles sont très longues et d'un diamètre réduit. Le développement de la stalactite et l'évolution de son système cristallin dépendent de l'intensité et la constance du dépôt.
La croissance de ces stalactites tubulaires varie d'un endroit à l'autre et de saison en saison, mais selon des études réalisées dans différentes parties du monde, la croissance annuelle de ces concrétions est d'environ 0,3 mm.

Estalagmites

L'eau en arrivant au sol commence à former une stalagmite.
Elles sont généralement plus larges que les stalactites et extrémité moins pointue.
Ayant sa formation associée aux stalactites, elles présentent des taux de croissance similaires.

Colonne

Quand une stalactite atteint la stalagmite sous-jacent, se forme une colonne.

Chou-Fleur

Des dépôts de calcite de surface rugueuse et poreuse qui recouvrent le noyau, les murs, les étages et d'autres spéléothèmes existants dans les cavernes.
Selon la théorie la plus répandue et controversée, leur formation a lieu du plafond de gouttes d'eau et goutte « spray » correspondant dans leur affrontement contre le sol.
Ce processus entraîne la calcite dissous dans des gouttelettes d'eau de précipiter de façon irrégulière et dispersée sur des supports prochains.
Ainsi, de grandes surfaces des sols et les murs sont couverts de ces concrétions, souvent contradictoires, dont l'apparence finale, ramifiée et irrégulière, ressemble à e légume où il a pris naissance son nom.

Lago da Felicidade
Lago da Felicidade
Capela Imperfeita
Capela Imperfeita

Points d'intérêt

Les cookies nous permettent d'offrir nos services. En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus